Loading

Notre ami pour la vie !

Sur la route, les conducteurs de moto roulent sur le même espace de circulation que les voitures, les bus et les camions. Mais, ils sont moins visibles que les autres automobiles en raison de la taille de leurs engins. Ils sont donc les plus exposés aux risques d’accident.

Ainsi, pour être à l’abri du danger le plus possible , il leur est obligatoire car indispensable de porter un casque moto. Je ne parle pas de légalité mais bien de sécurité : Même si légalement dans un pays le casque n’est pas obligatoire il faut en porter un.

En cas de chute, le casque permet d’amortir les chocs contre les obstacles et le sol. Ce qui réduit les risques de traumatisme crânien.

Dans la mesure où vous ferez face à un glissement sur la chaussée, le casque protégera votre tête de l’abrasion. Même en cas d’hospitalisation, les blessures seront moins graves.

Pendant la conduite, le casque moto vous garantit aussi une bonne visibilité en protégeant vos yeux contre la poussière, la lumière, les insectes et autres désagrégements.

Cet accessoire joue également le rôle d’isolant phonique contre les courants d’air et le bruit des moteurs. Ainsi, en portant votre casque, vous êtes moins exposés aux désagréments pouvant conduire à un accident. Les modèles de dernière génération intègrent même des fonctions connectés (Voir article dans le [MC] – Rejoignez-nous c’est gratuit)pour vous garantir un confort de conduite optimal.

Si un casque tombe est il mort ? J’ai fais un article sur le sujet dans le [MC] (Rejoignez-nous c’est gratuit) et cela dépend des cas. Lisez bien l’article et alors vous saurez déterminer s’il faut ou non mieux en changer.

LA NORME D’HOMOLOGATION DES CASQUES ECE 22-05

En Europe cette norme est obligatoire depuis le 1er juillet 2022. Toutefois vos casques anciens peuvent toujours circuler bien entendu.

C’est une norme supplémentaires détaillée dans l’article sur le [MC] (Rejoignez-nous c’est gratuit) et apporte des sécurités complémentaires.

Les normes ne sont pas faites pour nous embêter mais pour nous protéger.

En cas d’accident, doit-on retirer le casque de la victime ?

Les réponses avec le Dr Gérald Kierzek (Extrait sur le site allodocteurs.fr) , médecin urgentiste :

« Le risque à enlever le casque est d’aggraver l’état de santé de la victime. Il y a un grand principe en médecine qui est celui de ne pas nuire. C’est un principe que l’on doit avoir quand on est secouriste, quand on est premier témoin. Et le risque en enlevant un casque, c’est d’avoir une plaie, un traumatisme crânien, un traumatisme au niveau du rachis cervical. Et en enlevant le casque on va aggraver la situation. Le meilleur réflexe, c’est effectivement de laisser la victime dans la position où elle est, sauf dans des cas très précis où le casque intégral va gêner. On a besoin de l’enlever car le motard est en arrêt cardiaque, il va falloir faire à la fois le massage cardiaque et à la fois le bouche-à-bouche encore que les dernières recommandations ont précisé que l’on n’était pas obligé de pratiquer le bouche-à-bouche. Mais c’est l’unique cas dans lequel il faut enlever le casque.

« La meilleure des choses, quand vous êtes premier témoin et non formé au retrait du casque, il faut maintenir la victime dans la position. Et les secours professionnels enlèveront le casque.

« Il existe des casques qui protègent la mâchoire, il y a des casques avec des systèmes modulables, et il y a des casques pour lesquels on peut enlever la mentonnière. On peut se déplacer avec un casque intégral et si jamais il arrive quelque chose les secours peuvent retirer la mentonnière. Dans ce cas, il n’y a plus lieu pour les premiers témoins d’enlever le casque. Avec le retrait de la mentonnière, on peut réaliser un bouche-à-bouche.

« Il faut se déplacer avec un casque avec une mentonnière. Car en cas de chute, on risque un traumatisme facial. Les premiers témoins peuvent enlever la mentonnière, ne serait-ce que pour rassurer la personne, pour faciliter sa respiration… »

Conseils pour choisir un casque de moto

Plus de 50% des blessés conducteurs ou passagers de deux-roues motorisés sont victimes de lésions encéphaliques (choc à la tête).

Les traumatismes crâniens sont la cause principale de handicap lourd et de décès parmi les motocyclistes.

Il est essentiel de bien l’attacher.

Plutôt « jet » ou intégral ?
Le casque intégral est celui qui vous apporte une protection optimale.

Le casque intégral : la meilleure protection

  • il enveloppe toute la tête ;
  • il est particulièrement adapté aux longs trajets ;
  • il est efficace en cas d’intempéries ;
  • il réduit l’impact du bruit et du vent sur le visage ;
  • il dévie les insectes et les éventuels objets projetés ;
  • il facilite la concentration.

Le casque « jet » : la protection minimale mais mieux que rien.

  • Il ne protège ni le visage ni le menton.

Comment essayer son casque ?
Essayez toujours le casque avant de l’acheter.

Lorsqu’il est neuf, il est souhaitable que votre casque s’ajuste fermement à votre tête sans être trop serré. Pour savoir s’il est adapté, portez le casque sans en serrer la jugulaire, secouez plusieurs fois la tête : il ne doit pas bouger. Si vous portez des lunettes de vue, essayez-le avec vos lunettes.

Il existe des tailles de casques qui correspondent à la circonférences de votre tête. Mesurez votre tête et vous aurez votre taille.

Les qualités d’un casque efficace :

  • avoir les étiquettes de conformité et certifications
  • couvrir le front au-dessus des sourcils ;
  • être d’une couleur vive, facilement détectable ;
  • être toujours confortable ;
  • être bien ajusté ;
  • rester fermement attaché ;
  • ne jamais glisser devant les yeux ou exercer de pression sur le front ;
  • ne pas obstruer la vision périphérique ;
  • ne pas gêner le port de lunettes de vision.


Et n’oubliez pas, votre casque doit impérativement être remplacé après un choc violent.

Bien utiliser et entretenir son casque

Afin de bénéficier de la meilleure protection, achetez toujours un casque neuf de préférence.
Optimisez la protection offerte par votre casque :

Pourquoi il faut s’équiper ? Cliquez
  • fixez-le avec soin, la sangle devant toujours être correctement attachée et serrée
  • veillez à la qualité anti-rayures et antibuée de la visière, pour une parfaite visibilité
  • portez le casque tête nue (sans casquette, bonnet…) pour optimiser votre protection
  • Pour l’entretenir, utilisez exclusivement de l’eau savonneuse, jamais de solvant.

Pour l’entretien j’avais fais un article en 2 parties dans le [MC] (Rejoignez-nous c’est gratuit) que je vous encourage à aller lire.

Danger des casques d’occasion ?

Si le prix d’un casque d’occasion peut s’avérer attractif, la Sécurité routière vous déconseille fortement d’acheter un casque qui a déjà été utilisé. Un casque a durée de vie moyenne de cinq ans, porter un casque d’occasion comporte des risques importants :

  • Précédents chocs : Si le casque a déjà subi un choc, il est possible que cela ne se voit pas à l’oeil nu. Pourtant, votre protection serait moindre, voire le casque pourrait exploser au prochain choc ;
  • Hygiène : Dans un casque, un conducteur transpire, et la transpiration véhicule des bactéries et des mauvaises odeurs. Pour des raisons d’hygiène, un casque ne doit être utilisé que par une seule personne ;
  • Usure : si la durée de vie moyenne d’un casque est de 5 ans, certains peuvent se dégrader plus rapidement (rayures, fissures, attache cassée, mousse interne défoncée, etc.) ;
  • Norme : les normes évoluent rapidement. La norme du casque pourrait être obsolète.

Je vous mets aussi ici le lien en cliquant l’image ci-dessous d’une animation très bien faite que la sécurité routière Officielle en France donne pour tester l’efficacité des protections. Utilisez le c’est gratuit et important.

Allez regarder pourquoi il faut s’équiper !
Regardez bien !

Conclusion :

Un casque moto est indispensable et obligatoire pour le pilote et le passager.

Il faut l’attacher impérativement et aussi penser à sa protection et aussi à celle de la personne qui nous fait confiance en montant derrière nous.

Pour Maurice particulièrement il faut impérativement au minimum :

  • Un casque homologué et minimum un jet et si possible neuf et aussi si vous êtes en scooter électrique !
  • Une paire de gants.
  • Des chaussures fermées.
  • Un pantalon long.
  • Un blouson ou des manches longues.
C’est possible !

Bien entendu je vis ici donc je prends en compte le niveau économique du pays et je suis conscient que la plupart des deux roues ici le sont par obligation plus que par passion.

Sachez quand vous montez sur votre deux roues que la vie est unique et que la personne qui monte avec vous vous montre la confiance qu’elle a en vous en vous confiant sa vie.

100% des motards qui ont eus un accident grave et qui au mieux car toujours vivants , se sont retrouvés handicapés à cause d’un manque de protection ont tous validés le fait qu’ils auraient dû … Mais on n’a pas de seconde chance dans ce genre de cas !

Vous aimez la moto ? Vous aimez la vie ?

Alors faites tout pour la protéger au mieux et ayez conscience aussi sans cesse que ceux et celles qui chevauchent derrière vous ne peuvent que vous suivre dans la vie … Ou dans la mort !

Un commentaire

  1. Ping :MT Helmets – Sunny Riders [MC]