Régulateur de vitesse moto universel Beracruise Skate Lock

Le français Philippe Beraka invente le premier régulateur de vitesse à aimants adaptable sur tous les accélérateurs de motos, scooters et quads. Simple à installer et à utiliser, ce Beracruise Skate Lock est sans entretien et inusable, en plus d’être à un prix accessible.

Si la généralisation des accélérateurs électroniques – ride-by-wire ou throttle-by-wire, selon les cas – simplifie énormément la greffe d’un régulateur de vitesse, de nombreuses motos font encore appel à de « bons vieux » câbles qui réclament un dispositif spécifique pour maintenir une vitesse cible. A moins d’opter pour l’ingénieux système Beracruise Skate Lock !
Cette invention française prend la forme d’une bague avec des aimants qui vient d’insérer entre la poignée d’accélérateur et sa cocotte pour exercer une retenue sur la commande des gaz sous l’effet de la force d’attraction. Celle-ci s’active et se désactive depuis un petit levier orange sur le dessus, avec le pouce et l’index droit.

Avantages : l’ouverture de l’accélérateur est maintenue grâce aux aimants, mais pas bloquée. Ouvrir et fermer les gaz pour corriger sa vitesse – en montée et en descente, par exemple – ne demande qu’à forcer légèrement sur la poignée pour vaincre la force magnétique.

Cette particularité permet aussi – et surtout – de couper totalement les gaz en cas d’urgence, par réflexe, sans toucher au levier dédié. Ce dispositif entièrement mécanique est par ailleurs bien intégré dans le poste de pilotage, « comme une commande d’accessoire », souligne son concepteur Philippe Beraka dans la vidéo ci-dessous réalisée avec Ixtem Moto.

Autres atouts du Beracruise Skate Lock : sa compatibilité avec tous les guidons – en 22 ou 25 mm de diamètre -, ainsi que son caractère inusable. « Les aimants et le plastique ne s’oxydent pas, donc résistent sans problème à l’exposition à la pluie », signale Philippe Beraka, qui affirme : « aucun risque de blocage, pas d’entretien, pas d’usure ».

La genèse de sa trouvaille remonte à un trajet d’une traite depuis l’Italie, qui lui a valu une tendinite à force de maintenir le même angle sur la poignée de gaz. Sa formation de designer industriel et son inventivité le poussent alors à développer son propre régulateur mécanique, faute de trouver un système qui lui convient.

« Le régulateur accessoire le plus sûr du marché »
Car l’idée de maintenir l’accélérateur en position ouverte n’est pas vraiment nouvelle : Harley-Davidson, notamment, avait développé dans le passé un système à vis qui venait carrément bloquer la poignée de gaz. Pratique, mais un rien dangereux en cas de soudain besoin de ralentir !

Plus récemment, l’inventeur sud-africain Roy Mentis s’en est inspiré avec son régulateur mécanique « Kaoko » qui vient également bloquer l’accélérateur par serrage. Autant de systèmes moins pratiques et sécurisants pour Philippe Beraka : « le Beracruise est le régulateur de vitesse accessoire le plus sûr du marché ».

« Le dispositif d’activation et de désactivation du Beracruise est géré par vingt (20) aimants permanents, c’est le point-clef de l’innovation : le Beracruise est le premier régulateur de vitesse mécanique universel pour moto et scooter au monde à utiliser cette technologie », affirme l’inventeur basé à Libourne (33).

Le Beracruise Skate Lock coûte 109 euros, prix qui comprend le régulateur, la notice – en français et en anglais – et les outils de montage (gabarit et clé Allen pour serrer les trois vis de fixation). Ce kit inclut aussi un jeu de poignées, plus courte côté droit pour compenser la place prise par le dispositif.